le rêve, l’envie et le projet

Il y a un an, nous étions quelques parents, autour d’un paper board et de Christine, pour échanger sur nos envies communes pour être soutenus dans notre parentalité. 
A la fin de cette rencontre, une des participantes s’exclame “ça serait le rêve !”. 
Et mon amoureuse de répondre: “Ce n’est plus un rêve, c’est un projet“. 

Un an plus tard, je me dis que l’envie, le rêve et le projet, sont probablement les 3 grandes étapes à franchir pour prendre notre vie en main. 

“J’ai envie de changer de boulot”. On se dit ça le matin au réveil. C’est plus parce que notre boulot actuel ne nous plait pas, mais on ne sait pas encore comment faire. 

“Je rêve de changer de boulot”. On commence à s’imaginer souvent dans notre nouveau boulot, notre nouvelle vie, notre nouvelle ville. On s’y plait, dans nos rêves. L’evocation de ce rêve nous détend, nous procure du bien être. 

“J’ai le projet de changer de boulot”. ça y est, c’est parti. “La différence entre un rêve et un projet, c’est une date” aurait dit Walt Disney. On a fait le tri dans ce qu’on cherche, on se fixe une dead line et on avance.  C’est un projet, et on va le mener à bien ! 

Je trouve qu’il est intéressant quand une idée nous vient à l’esprit de se demander “je suis au stade de l’envie, du rêve ou du projet ?”. 

Je trouve encore plus intéressant de se dire “bon ça fait quand même 2 ans que j’en rêve, il faut peut être que je passe en mode projet, non ?”. 

 

+++ c’est la crise, il est urgent de rêver.


Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer

Agence de communication Angers / Théatre d'entreprise et coaching / lever de soleil / sport en famille