La valeur travail

Je ne sais pas pourquoi, mais “la valeur travail” est quelque chose qui revient souvent dans ma tête comme une incompréhension.

Probablement car on l’interprete souvent comme “la valeur tu vas travailler le matin et tu ramènes des sous à la maison“. 

Oui, clairement, si je vais au bureau le matin, c’est parce que je dois le faire pour rapporter des sous. Surtout quand je deviens chasseur.  Mais je discutais avec un ami qui pourrait probablement déjà arrêter de travailler tout en continuant à vivre décemment et sa première réaction a été de dire “Ce n’est pas un bon exemple pour mes enfants”. 

J’ai le sentiment que le meilleur exemple qu’on puisse donner à nos enfants, c’est celui de vivre heureux et de naviguer parmi les aleas de la vie pour en sortir quelque chose qui nous satisfait chaque jour. 

Bosser comme un con pour la valeur travail, n’est pas forcément un bon exemple non plus. Bosser dur car on a besoin d’argent pour nourrir sa famille et pour leur apporter le confort qu’ils méritent, c’est autre chose. Finalement, le “travail pour ramener des sous à la maison” n’est pas une valeur, c’est un besoin économique. 

Bizarrement, la valeur travail englobe rarement les femmes aux foyers, les bénévoles d’associations, ou les grand pères qui fabriquent des jouets pour leurs petits enfants. Pourtant, quelle création de valeur ! Quelle réponse à un besoin de société ! 

 

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer

Agence de communication Angers / Théatre d'entreprise et coaching / lever de soleil / sport en famille