Il y a quelques jour, je publiais un billet sur le pouvoir de l’individu dans les grandes entreprises. Voici une mise à jour.  



Suite à une discussion avec le gérant de ce magasin feu vert, je précise que j’ai bien fait réparer mon pot chez eux car ils se sont en effet aligné. 
Comme l’indique le gérant, cela démontre en effet que globalement je suis satisfait de leur service car comme il dit « je leur ai quand même laisser plus de 500 euros en un mois ! « . Je regrette simplement que le gars ne se rendent pas compte qu’il suffise d’un évenement comme celui ci pour perdre confiance. Je regrette aussi que cette personne ne profite pas de cette occasion pour faire de moi son meilleur client. Surtout quand je constate qu’il s’agit d’une franchise et donc d’une SARL et non une filiale du groupe… 

Maintenant, je dois vous avouer que je suis un peu coincé…. Soit je ne mets plus les pieds dans ce garage, mais je n’aime pas trop cette démarche, je suis plus dans un mode partenariat. 
Soit j’y retourne, mais j’ai bien peur de sentir sur mes épaules le « ben si tu reviens, c’est que tu ne devais pas être si mécontent ! ». 

J’ai aussi supprimé la localisation des magasins, car en effet, c’est le petit plus qui transforme une réflexion générale en un boulet rouge sur une personne. En l’occurence, là il y a eu des retombées assez directes et massives…  Faudra que je me le note pour la suite. C’est stupide et inutile.