Extrait du blog de Gregoire.

Imaginez qu’un été, nous ayons une terrible canicule sur l’ensemble de l’hémisphère nord de la planète. Là, deux centrales nucléaires « explosent » dans la mesure où les systèmes de refroidissement n’arrivaient plus à fonctionner. En cascade, on trouve une catastrophe sanitaire mais aussi alimentaire car toutes les récoltes, dans deux endroits de la planète, seraient contaminées. Imaginez alors les discours des politiques qui nous gouverneront : « Nous sommes allés dans des voies de développement qui dépassent l’entendement. Le nucléaire, sous prétexte d’émissions faibles en CO2, n’en reste pas moins extrêmement dangereux sur le long terme…et bla bla bla… »

Mais là…on ferra comment? On va injecter des milliards d’Euros pour « sauver » le système? Hélas, il sera trop tard.