Ce qui est bon pour toi maintenant est bon pour ton avenir

 

Depuis quelques temps je revois fleurir sur les réseaux sociaux cette citation “Si vous passez une mauvaise journée, souvenez vous qu’en 1976 Ronald Wayne a vendu pour 800$ les 10% qu’il avait dans Apple et qui valent maintenant 58 Milliards”.  (70 au cours d’aujourd’hui).

Je me rappelle cette maxime qui me vient d’un ami. “on est toujours plus intelligent après“. Je garde cette phrase en tête car elle veut dire 2 choses pour moi.

Tout d’abord, c’est facile de relire l’histoire en se disant qu’on a été bête de faire telle ou telle chose, car quand l’histoire est finie, elle est écrite, le chemin est tracé, donc forcément, on sait ce qu’il aurait fallu faire.

Ensuite, l’experience nous fait grandir, murir, et nous rend de fait, plus intelligent. Le mode d’emploi est à découvrir en route. Un mec essaie d’ouvrir une porte en la défonçant et se casse l’épaule. Derrière la porte il voit un papier qui dit “pour ouvrir la porte, il faut taper 3 fois en haut, 3 fois en bas, chanter la marseillaise et mettre son doigt dans son nez”. Nous on retient “un mec se casse l’épaule alors qu’il aurait pu ouvrir la porte sans la défoncer”. On oublie complètement le chemin. Qui devant cette porte aurait pu deviner la manière de l’ouvrir avant de l’avoir ouverte ? On est toujours plus intelligent après. Pour revenir sur ce monsieur trop bête d’avoir vendu 800$ un truc qui en vaut 70 Mds. Il y a de nombreuses choses que cette histoire ne nous dit pas.

  • Si il avait 10% en 76, combien aurait-il maintenant ? Par exemple, Steve Jobs, pourtant hyper actif dans l’entreprise, et n’ayant pas vendu 10% en 1976 avait une fortune estimée à 7milliard. 10 fois moins que cet inconnu “aurait” pu avoir. Une entreprise ce n’est pas un PEL. Avoir 10% d’une boite en 76, ne veut rien dire.
  • Si il était resté dans la boite, la relation entre associé aurait peut être capoté 5 ans plus tard et Apple n’aurait tout simplement pas vu le jour.
  • Qu’a t-il fait de ces 800 euros ?
    • Si ça se trouve il les a mis à 100% dans une boite dont il est maintenant actionnaire unique et qui vaut 70Mds ?
    • Il a peut être prété de l’argent à un ami qui est devenu son meilleur pote et qui lui a sauvé la vie 2 ans plus tard ?
    • Il a peut être offert une bague à la femme de sa vie avec qui il vit heureux depuis 40 ans ?
    • Il s’est peut être offert un billet d’avion pour aller échanger pour la dernière fois avec son père qui était sur son lit de mort ?
    • Il a peut être tout claqué à Végas ? Acheté un PC sous windows ? Placé tout l’argent sur un compte à 3% ?

ON N’EN SAIT RIEN !
L’histoire ne dit pas du tout, si pour cet homme, vendre 10% à 800 euros était une bonne, une mauvaise idée, ou un évenement complètement anodin. Personnellement j’ai  aussi souvent tendance à regarder trop loin en avant ou en arrière, et je me rappelle alors la discussion avec mon directeur des études à l’ICAM. J’échangeais avec lui au sujet de mon avenir et lui demandait  “Que faut il que je fasse maintenant pour avoir un bel avenir ? Un stage, une formation, du bénévolat ? ” Dans cet échange je confrontais mes envies, mon énergie du moment, à mon besoin d’être rassuré sur le fait que cela avait un sens, ou plus précisemment que cela ferait bien sur mon CV. Mon directeur des études me répondit alors

“Ce qui est bon pour toi MAINTENANT, est bon pour ton avenir”.  

 

1 comments On Ce qui est bon pour toi maintenant est bon pour ton avenir

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer

Agence de communication Angers / Théatre d'entreprise et coaching / lever de soleil / sport en famille