Avec l’aide de Climat Mundi et le super outil de Verteego Carbon, je viens de finir le premier bilan carbone de Ecolutis
Alors c’est de la grosse louche, histoire d’identifier les grandes masses et de voir ou travailler, mais c’est déjà très intéressant !