L'alternative à "t'es plus un bébé".

Ces derniers temps, mes enfants sont un peu mode regression.
D’un coté ça fait du bien à tout le monde. ça nous donne l’occasion de prendre soin d’eux de leur faire plus de calins etc… Cette partie là, j’aime bien.

Ce qui est plus pesant, c’est de devoir les habiller, les aider à manger etc…

Au début, j’ai commencé à leur expliquer qu’ils n’étaient plus des bébés… Mais je n’étais vraiment pas satisfait avec cette idée. Ne plus avoir le droit de se faire habiller par son père ou de prendre un biberon n’est pas vraiment motivant pour grandir.

Il y a quelques jours j’ai expliqué à mon fils la chose suivante :

– “Je veux bien prendre le temps pour t’habiller, ou te préparer des biberons, mais cela me donne moins de temps pour t’apprendre des choses de ton âge. Maintenant que tu sais comment t’habiller tout seul, on pourrait réflechir ensemble à des apprentissages de 5 ans ?”

– “tu pourrais m’apprendre à faire mes lacets par exemple ! Ou bien me montrer comment marquer des buts au foot ! ”

Biiiingooo ! Voici qui me donne un peu plus d’énergie.

 

C’est bon, vous pouvez changer de banque

La Nef, n’est pas encore une banque, c’est une société financière qui s’attache à donner du sens à l’argent. 
La Société financière de la Nef est une coopérative de finances solidaires. 
Les financements accordés par la Société financière de la Nef permettent de soutenir la création et le développement dactivités professionnelles et associatives à des fins dutilité sociale et environnementale. 
Aujourdhui, 31 000 sociétaires ont choisi dexercer leur responsabilité sur leur argent en déposant leur épargne ou en souscrivant un prêt auprès de la Nef. Et chaque mois, ce sont plus de 300 nouveaux sociétaires qui franchissent le pas, porteurs dune volonté de changement sur lorganisation économique et sociale de notre monde.
Plaisant, non ? Vous vous dites surement: “oui, mais si c’est pas une banque, je peux pas ouvrir de compte”. En fait, si, c’est bon, vous pouvez changer de banque. Bien que le projet soit de créer une banque à part entière, La Nef dispose d’une convention avec le Crédit Coopératif qui gère les dépots et les comptes. Il suffit d’aller dans une des agences du Crédit Coopératif et de demander l’ouverture d’un compte NEF

Tiens pour devenir client, c’est là.N’oubliez pas de demander un compte LA NEF

Alors forcément, y aura peut être pas d’agence à coté de chez vous. Mais, c‘est bon, vous pouvez changer de banque, parce que la banque à distance Coopabanque existe depuis plusieurs années. Vous pouvez joindre un conseiller 6 jours sur 7.  Ce qui est bien c’est que comme on n’est pas nombreux, ben eux non plus ils ne sont pas nombreux, et donc on tombe souvent sur les même personnes, qui nous connaissent. 

En plus leur carte bancaire, elle est beeelllle. 
 

  Tiens pour devenir client, c’est là. N’oubliez pas de demander un compte LA NEF

Peut être aussi que vous ne voulez pas changer de banque, parce que les services internet de la vôtre sont top. ok, c’est bon, vous pouvez changer de banque. Autant, il y a encore quelques mois, avouons le, c’était un désastre, autant maintenant tout est là. On peut tout faire sur le net et de manière assez efficace. 

Tiens pour devenir client, c’est là.N’oubliez pas de demander un compte LA NEF

Peut être que vous vous avez aussi besoin d’une appli smartphone pour gérer vos comptes et faire des virements en moins de 2 minutes à la fin d’un week end entre potes ? Pas de problème, c’est bon, vous pouvez changer de banque, parce que leur appli est justement super top. 

Tiens pour devenir client, c’est là. N’oubliez pas de demander un compte LA NEF

Peut être que ça vous saoule de faire les papiers, de tout changer, de prendre le temps. Je comprend. C’est vrai que ça prend du temps. Mais disons que si vous voulez changer un peu le monde, c’est bon de changer de banque. 

ps: Ceci est un billet sponsorisé par mon espérance. J’ai décidé d’investir dedans et ça rapporte grave ! 


Décès de Jean-Claude Membre

Jean-Claude Membre nous a quitté des suites d’un cancer. 
Il était développeur au sein d’Ecolutis depuis 2008. 
Si j’en parle sur ce blog, c’est que Jean-Claude était un bloggueur historique. Une de ces espèces qui bloguait déjà en 2004. C’est d’ailleurs au sein des Freemen que je l’ai “rencontré”, bien que notre premier contact de visu n’ait eu lieu qu’en 2008 lors de son entretien d’embauche. 

Un gars d’une culture impressionnante et d’une intelligence précise et perseverante. 
Un fort caractère, ça se lit sur son blog et ca se constate aussi dans la vraie vie. 
Dans le fond on partageait de nombreux points de vue sur la société en général. Il avait des réponses drastiques et pessimistes, j’ai un regard utopiste voire spirituel. Vous imaginez qu’on n’a pas franchement été toujours d’accord. 

Je suis heureux d’avoir croisé Jean-Claude sur mon chemin, et je sors grandi de ces quelques années à ses cotés.