Offre d’emploi directeur d’association

 Le Centre de la Consommation Durable recrute un Directeur F/H
 
Présentation du Centre de la Consommation Durable :
Le Centre de la Consommation Durable (CCD) est une association loi 1901 ayant pour objet le développement de formes de production et de consommation durables. Ouvert sur l’extérieur, le CCD se donne pour objectif de diffuser les bonnes pratiques auprès d’un grand nombre de consommateurs et d’entreprises.
Créé en 2008 et en pleine phase de croissance, le CCD mène des projets innovants qui couvrent les thématiques de l’environnement, de la santé, du social, avec un fort potentiel de développement sur le moyen et long terme. Animé par un esprit d’innovation, les projets du CCD sont axés sur la recherche et sur les supports de communication modernes (TIC). Nous recherchons un(e) Directeur/trice pour accélérer et encadrer le développement de notre association.
Notre équipe est actuellement composée de 8 salariés hautement qualifiés, jeunes et dynamiques.
Missions :
Dans le cadre des orientations prises par l’association, vous serez responsable de la mise en uvre opérationnelle des projets de l’association. Homme / femme de conviction partageant nos valeurs, votre expertise conjuguée à votre leadership vous situent au coeur des projets à soutenir et à construire. Vous fédérez vos collaborateurs en les motivant, dans un souci de valorisation des compétences existantes.
 
Description du poste :
Missions transversales :
Vous contribuez à l’élaboration et à la mise en uvre de la stratégie de l’association, sous l’autorité du Président. Vous participez à la recherche de financements et à l’élaboration de partenariats. Vous définirez la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.
Avec le Président, vous représentez l’association auprès des différentes parties prenantes.
Gestion et animation de l’équipe de salariés :
Vous réalisez un suivi des missions au quotidien, en jouant un rôle d’encadrement et d’appui-conseil auprès des salariés. Vous animerez les réunions internes et externes. Vous évaluerez les projets et leur mise en uvre, au niveau collectif et individuel.
Vous assurez la gestion du personnel.
Profil recherché
Capacités professionnelles :
Compétences managériales éprouvées par la conduite d’équipes : leadership, animation, information, écoute, responsabilisation, prise de décisions, autorité, contrôle, accompagnement et motivation.
Expérience et réalisations dans au moins un des domaines suivants : développement durable, éthique, santé ; consommation ; informatique et/ou TIC ; recherche
Expérience et réalisations dans le développement de partenariats et la levée de fonds (publics et privés) ; réseau personnel actif
 
Qualités personnelles
Rigueur et capacités d’organisation Faculté d’apprentissage, d’analyse et de synthèse Qualités de communication : relationnel, prise de parole en public, rédactionnel Capacité à convaincre, à susciter l’adhésion

Autres

Maîtrise des outils informatiques courants Maîtrise de l’anglais Grande disponibilité et mobilité

Expérience

Expérience professionnelle de 8 ans au minimum, en rapport avec le poste.
Conditions :
Contrat à durée indéterminée à temps plein.
Lieu de travail : Nantes (Loire-Atlantique).
Date limite de dépôt des candidatures : 30 juin 2010. Date du recrutement : de juin à septembre 2010.
Candidature : Envoyer un Curriculum Vitae ainsi qu’une lettre de motivation à l’adresse suivante : recrutement@ccd.asso.fr

 

C’est quoi le développement durable

Petit extrait de mon intervention devant les élèves ingénieurs il y a 15 jours. 

Mon métier, c’est www.ecolutis.com et www.untoitpourlesabeilles.fr : Super à la mode et super développement durable, nest ce pas ? 

Oui, bon  En même temps, le développement durable est-il un club réservé aux concepts écolo super star ? 
 
NON
 
Dailleurs les 3 pilliers du développement durable Economie, Social, Environnement, nont rien de nouveau. Prenez par exemple les slogans de lépoque de nos grand parents. Travail / Famille / Patrie. On parle bien aussi déconomie, déquilibre social, et bon cest vrai on parle de patrie au lieu denvironnement. Mais disons quà cette époque la patrie était le top de lappartenance collective. Aujourd’hui, en remplaçant la patrie pour la planète on adapte le sens commun. 
 
Non, vraiment, les 3 piliers du développement durable, ne sont pas nouveaux.  

Prenez par exemple les dernières pages de la charente libre, de téléZ, ou de public. A chaque numéro vous trouvez les 3 pilliers. Travail / Amour / Santé, lhoroscope vous dit tous sur les piliers de votre vie. 

 
Au lieu dEconomie on parle de travail. Cest bien, cest plus humain, ça parle plus des hommes et femmes qui font le boulot. 
Lamour remplace le social. Ben, oui car finalement, les luttes ouvrières, le droit du travail, cest pour préserver lhomme, essayer de protéger son bonheur. Et le summum du bonheur, c’est souvent l’amour. 
La santé remplace lenvironnement. Dailleurs on se rend de plus en plus compte que les impacts environnementaux de nos activités ont souvent un effet ricochet sur la santé
 
Alors dun coté, on lit tous les matins lhoroscope
Amour / Santé / Travail. 
Dun autres, les multinationales regardent le bilan de leurs activités 
People / Planet / Profit
 
Alors cest quoi le développement durable dans tout ça ? Car entre lhoroscope et le rapport moral de la British Petroleum, y a quand même pas beaucoup de point commun. 
 
Pour moi, le développement durable cest une grille de lecture.  Cest un super moyen de réfléchir facilement quand on met en place quelques choses. 
Social / Environnement / Economie, voici ma grille de lecture. 
 
1 Est-ce que le projet me plait , est-ce quil est sympa, est-ce que mon équipe à envie de le mener ? 
2 Quel sera limpact de ce projet sur la planète ? 
3 Est-ce que ce projet dégagera assez dargent pour se financer ? Cest à dire financer le matériel et les hommes. Et pas avec des salaires de misère. Et peut être même avec un très gros salaire. 
 
 
Je ne parle pas de profit, je parle de dégager de largent pour financer le projet. A mon sens, la mission de lentreprise nest pas de gagner de largent, mais de rendre un service. Largent est indispensable. Moi même jen veux toujours plus. Rien de mal à vouloir de largent. Tout dépend comment on le gagne et ce quon en fait ! 
Une des phrases que je préfère chez Elizabeth Laville est la suivante « largent est le carburant de lentreprise ». Cest vrai pour aller à Lyon, vous avez besoin de beaucoup de carburant, vous devez donc en chercher sans arrêt.  
Pour autant, votre objectif cest bien daller à Lyon et pas de trouver de lessence.  
 
Largent est le carburant de lentreprise et léconomie est au service de lhomme. Dans notre entreprise nous nous sommes données 3 objectifs
 
1- Servir au mieux nos clients
2- Être encore là dans 10 ans
3- Etre heureux au travail
 
 
 

Je travaille ou je veux

J’ai la chance d’avoir un métier qui peut s’exercer de n’importe ou. 
Du coup, cette année, j’ai décidé de déplacer régulièrement mon bureau afin de découvrir des villes que je ne connais pas et de rencontrer un certains nombre de personnes. 

La semaine prochaine, ça sera Toulouse ! 


Comme on en parle

Cet article a été rédigé pour Ecolo Info

Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) tel est le titre d’un livre de Marshall B. Rosenberg que j’ai aperçu dans une boutique ce matin. Quelques heures après, j’évoquais avec l’un de mes équipiers l’importance des mots qu’il utilise dans ses emails.

Cela m’a donné l’idée de vous parler des mots que je choisis régulièrement pour communiquer et notamment de quelques expression que je prends plaisir à remplacer par d’autres.

Joyeux Anniversaire –> Je célèbre ta naissance

Je commence par celle que je préfère.

Avant je disais “bon anniversaire ! ” avec un sourire et une accolade certainement pleine d’amour. Et puis je me suis demandé quel était le sens de ce joyeux anniversaire ? C’est ta journée, alors je te souhaite qu’elle soit bonne ?

Pourquoi pas, ça ne serait déjà pas si mal. Et puis je me suis rendu compte que quand on célèbre l’anniversaire de la libération ce n’est pas pour lui souhaiter une bonne journée. C’était pour célébrer, cette année encore, cette libération et se souvenir, cette année encore.

Depuis je dis moins souvent bon anniversaire, et plus souvent “Sylvain, je célèbre ta naissance, je suis vraiment content que tu sois né. Je suis heureux quand j’évoque les bons moments déjà passés ensemble et je me réjouis à l’idée d’en passer encore d’excellent cette année. Vive Sylvain ! Et longtemps !”.

Je suis fier de toi –> Tu peux être fier de toi

Celle-ci, m’a été soufflé par ma soeur, Christine Lewicki, qui est coach.

L’idée est de donner la possibilité à l’autre d’être fier par lui même. A-t-on vraiment besoin que les autres soient fiers de nous ? Ne peut-on pas se satisfaire nous-mêmes en nous affranchissant du regard des autres ?

Tu peux être fier de toi, c’est une invitation à prendre ta vie en main.

Je suis désolé –> Je te demande pardon

Ça c’est du lourd.

DR MaczekOne

Personnellement, je respire généralement profondément avant de le sortir ! C’est si simple de dire je suis désolé Mais cela ne m’implique pas du tout.

Demander pardon, c’est reconnaitre son erreur, simplement. C’est aussi proposer à l’autre d’accepter ce pas en avant pour nous pardonner en retour. Lors d’un week-end vivre et aimer, j’avais même particulièrement apprécié le rappel : Je te demande pardon pas forcément parce que j’ai tort, mais parce que je t’ai blessé.

 

Je n’ai pas eu le temps –> Je n’ai pas pris le temps

Cette expression m’a été rappelé par un commentaire. Dans la série responsabilité elle est pas mal aussi. On a souvent le temps. Un peu comme l’argent d’ailleurs (oui, je sais, pas tout le monde). Tout est relatif. On peut dire “je n’ai pas les moyens d’aller au resto” et dépenser 5 euros par jour en clope. Ce n’est donc pas une question de moyen, mais de choix. Le temps, c’est souvent un peu pareil. Souvent je dis “je vous prie de m’excuser, mais je dois vous avouer que je n’ai pas traité votre demande en priorité”. ça fait un peu mal, mais au moins, c’est juste la vérité. 

Il y en a plein d’autres. Vous avez surement les vôtres aussi car il ne s’agit pas de parler bien ou mal, mais de communiquer, chacun à sa façon, avec ses mots, quelques qu’ils soient, pourvu qu’ils aient du sens.

 

++ Pour aller plus loin ++

 

 

Managers, vous pouvez changer le monde

La semaine dernière j’intervenais auprès d’une Ecole d’Ingénieur pour présenter ma vision du développement durable. J’ai évoqué la question de la mission de l’entreprise, et l’importance de la relation humaine. J’ai partagé notre manière de mettre en oeuvre le développement durable.
Ensuite ils m’ont bombardé de question, et notamment sur le réalisme de ce que j’avançais. Il me disait « ok, vous pouvez vous le permettre, mais moi mon entreprise elle me demande de gagner des sous ». Je leur répondais qu’en étant l’entreprise la plus rentable de mon secteur je donnais la preuve que les relations humaines n’était pas en contradiction avec la réussite économique.

Puis est venu la question de la taille. J’ai reconnu que nous sommes une toute petite équipe et donc il est facile d’arrondir les angles.  Mais j’ai souhaité aussi leur rappeler quelque chose:

Vous avez le pouvoir de changer le monde, autour de vous. 

Demain vous entrerez en entreprise, du haut de vos 23 ans, vous aurez rapidement à diriger une équipe. Cette équipe, vous aurez le pouvoir de l’accompagner comme cela vous chante. Peut être que vous aurez un super patron, qui pourra vous servir d’exemple. Peut être en revanche que votre boss vous pourrira la vie en laissant passer la pression qui lui tombe sur la tronche sans la ralentir. Comme l’eau viendra de plus haut, ça fera un peu plus mal….

Mais vous, vous avez le pouvoir de ralentir la chute.

Vous aurez le pouvoir de respirer un grand coup, d’analyser et de répartir les taches sur chacun des membres de votre équipe, divisant ainsi la pression.

Vous aurez aussi le pouvoir de leur parler correctement, avec respect.

Vous aurez le pouvoir de leur demander avant toute chose « te sens tu capables de faire ce que je te demandes, as tu besoin de soutien ».

Vous aurez le pouvoir de leur demander leur avis, tout en gardant votre pouvoir de décider.

Vous aurez le pouvoir de remplacer les « débrouilles toi, je le veux pour la fin de la semaine, à vendredi » par «Nous avons vraiment besoin de ce travail pour la fin de la semaine. Je suis prêt à t’aider à tout moment, mais c’est à toi de m’alerter si tu sens que ce n’est pas faisable ou si tu es bloqué, on trouvera ensemble une solution. En revanche, je te le confirme, si tu essaies de m’expliquer vendredi pourquoi nous sommes en retard, cela ne m’intéressera pas. Quand souhaites tu que l’on fasse un point pour valider que tout se passe comme prévu ? ».

Vous aurez le pouvoir d’accepter des vacances en dernière minute, même si « c’est pas pro » de demander à la dernière minute.

Vous aurez le pouvoir de compatir lorsque que votre équipier aura fait une méga boulette au lieu de le descendre en flèche avec un email en majuscule, “le recadrer” comme ils disent.

Et vous savez quoi ?

Si vous faites cela, on peut parier que votre équipe se sentira libre.

Elle aura des idées, prendra des initiatives (pas toujours bonne).

Elle se sentira merdeuse quand elle fait une boulette, si bien que vous n’aurez plus franchement besoin de lui faire comprendre.

Elle acceptera même de rester tard le soir pour VOUS sortir de la mouise.

Pas pour être pro, juste pour être sympa, à vos cotés.

l’avis de FNE sur les véhicules éléctriques

Voitures électriques et hybrides : combien ça coûte ?

 
Le Gouvernement fait le point aujourdhui avec les constructeurs automobiles sur le Plan National voitures électriques et hybrides. Les constructeurs automobiles français signeront avec lEtat et une douzaine de collectivités locales une Charte dengagement au déploiement dinfrastructures de recharge. France Nature Environnement se demande combien vont coûter ces mesures et pour quels gains environnementaux.
 
Combien vont coûter les infrastructures de recharge ?
 
Dans le Plan National présenté en octobre par le Gouvernement, plusieurs centaines de millions deuros sont prévus pour ces bornes électriques. Le projet de Loi Grenelle II prévoit en outre toute une série de dispositions visant à encourager le déploiement de ces infrastructures. Alors que la voiture électrique ne devrait pas représenter plus de 10% du marché automobile dici à 2020, la course à la dépense publique laisse FNE interrogatif.
 
 
Pour Michel DUBROMEL, Responsable Transports à FNE : « Les constructeurs automobiles sont libres de leurs choix industriels. Mais que lEtat et certaines collectivités locales se ruent sur ce marché, avec des investissements publics massifs, et sous couvert de développement durable, cest largement oublier les besoins financiers des autres mobilités. Un kilomètre parcouru en transport en commun cest deux fois plus demplois quun kilomètre en voiture ! »
 
Combien de CO2 en plus lâché dans latmosphère ?
 
Dans une étude récente du cabinet CE-DELFT publiée par notre Fédération européenne Transport and Environment*, il est clairement montré que la mise sur le marché de voitures électriques, en létat actuel de la réglementation européenne, conduirait à une augmentation des émissions de CO2 et de la dépendance énergétique. Rappelons que le Règlement européen, sur les émissions de CO2 de voitures neuves, impose, dici 2015, une moyenne de 130 g de C02/km pour lensemble des voitures vendues par chaque constructeur.
 
Céline MESQUIDA, Chargé de mission Transports à FNE explique : « Si on développe les voitures électriques sans prendre en compte lensemble des ventes de véhicules thermiques, cest bel et bien à une augmentation des émissions de CO2 et de consommation de pétrole que lon va assister ! Pour chaque voiture électrique vendue, les constructeurs pourront continuer à vendre des voitures thermiques énergivores émettant largement plus de 130 g/CO2/km. La législation européenne ne doit pas faire de la voiture électrique un permis de polluer ! ».
 
France Nature Environnement rappelle que la rupture annoncée par le Grenelle de lenvironnement en matière de transports (par exemple 20% de réduction des GES dici à 2020 dans la Loi Grenelle 1) nécessite des investissements publics importants dans le domaine du fret ferroviaire autant que dans celui des transports collectifs. Les sommes publiques consacrées aux voitures électriques et hybrides, en létat actuel de la législation européenne, sont en décalage avec les gains réels en matière demploi et denvironnement de cette nouvelle filière.
 
contacts
 
Céline Mesquida, chargée de mission du réseau Transports          01 44 08 64 10
Michel Dubromel, responsable du réseau Transports                       06 82 52 11 81
service communication                                                                      01 44 08 02 51 – presse@fne.asso.fr