Neo Planète, le gratuit du developpement durable

ça bouge ça bouge du coté des magazines qui parlent de développement durable et d’écologie.
Ideo Mag ferme, et Neo Planète arrive.

La différence principale ? Neo Planète est un gratuit. ça n’a pas l’air d’abimer la ligne éditoriale pour autant. Le contenu est riche et rivalise tranquillement avec les feu Ideo Mag, Neo Sapiens et Vivre Autrement qui avaient pourtant placé la barre assez haut, mais aussi avec le pionnier, Nouveau Consommateur, qui à mon sens perd de plus en plus en qualité.

Les soutiens sont présents et les tarifs publicitaires sont audacieux. Mais finalement, je crois que c’est justement la difficulté à commercialiser de l’espace publicitaire qui à fragiliser les précédents.
Puisque c’est un gratuit, les numéros sont disponibles en lire sur leur site internet

Etudes sur les pesticides: 100% des vins conventionnels contaminés

Voilà une belle nouvelle, une étude du réseau PAN (Pesticides Action Network), vient de tester 40 bouteilles de vins rouges en provenance du monde entier. Parmil elles 34 en agriculture conventielle.
Résultat ?

  • 100 % des vins conventionnels contaminés avec une moyenne de 4 pesticides par bouteille. 
  • Un niveau de contamination inférieur au seuil officiel pour le vin, mais 5800 fois plus élevé que le seuil pour l’eau potable….

Les résultats de l’étude sont ici

Olivier Martinez – Fuzz –> Le TGI condamne Eric Dupin

Voici ce que je comprend de l’affaire:

Eric Dupin édite un site d’aggrégation de contenu. www.fuzz.fr.
Il fait donc des liens vers des articles d’autres sites ou blogs.
Fuzz à fait un lien vers un site contenant un contenu diffamatoire pour Olivier Martinez.
Le TGI condamne Eric Dupin.

Pour moi c’est un peu comme si Carla avait porté plainte contre tous les journalistes qui ont parlé de l’affaire du SMS et qu’elle avait obtenu gain de cause…

Eric Dupin souligne qu’au moment même où il était condamné, certains médias relayaient une information sur la vie privée d’Olivier Martinez. Information tirée d’une dépêche AFP, qui s’appuie sur une annonce émise par un site internet tchèque.
sur lci.fr

Pesticides : La toxicité du roundup

Le round up, désherbant total en tête du box office dans toutes les jardineries du monde n’est avant tout pas bio dégradable comme pouvait le suggérer leur ancienne publicité.
Mais par dessous tout, le produit qui nettoie votre jardin plus blanc que blanc semble présenter une toxicité largement sous estimée lors de sa mise sur le marché.

Le Professeur Séralini nous indiquait que la toxicité de la formule globale du Round Up n’avait pas été clairement évaluée, et qu’on avait dans toutes les études pris en compte uniquement son composant actif principal:  Le glyphosate. Comme c’est d’ailleurs le cas lors de toutes les études d’autorisation de mise sur le marché.

Sans remettre en cause les études sur le glyphosate, il s’avère que les chercheurs du laboratoire du Pr Séralini on montré qu’un composé de substance A + B peut être redoutablement plus toxique que chacun des deux composants. Appliqué au RoundUp, ils ont montré une toxcité de la formule globale sans commune mesure avec celle de l’agent actif principal, le glyphosate.  Il s’agirait ainsi d’un perturbateur endocrinien redoutable, y compris avec des concentrations inférieures à celles préconisées dans l’agriculture. 

++ Conférence du Pr Séralini le 19 mars 2008 à La Rochelle.
++ Article d’Hervé Le Crosnier
++ La fameuse etude

Les pesticides se transmettent de génération en génération

Des britanniques ont étudié le sang du cordon ombilical. Ils ont trouvé 270 molécules chimiques, dont 200 toxiques et 187 cancérigènes….
Le cordon contenait même des produits interdit à la vente depuis plus de 30 ans. 30 ans… c’est à dire peut être même avant la naissance de la mère de l’enfant.
La mère transmet donc à son enfants ses résidus de pesticides pendant la gestation, mais aussi pendant l’allètement.
On a aussi corrélé le cancer des testicules chez les ado au taux de pcb dans le sang des mamans.

source : Documentaire pesticides non merci.

Green Business – Nouvelle Emission sur BFM

Nouvelle Emission sur BFM : Green Business
Je viens d’écouter l’emission de samedi dernier. Pas mal du tout, de l’actu, du business, du vert, j’aime beaucoup.
Evidemment, je ne peux m’empecher d’esperer que ça ne deviendra pas la tribune du green washing.
Pourquoi j’écris ça ? C’est nul… Une émission sur le DD sur une chaine business, c’est top, pourquoi je pense tout de suite aux travers…. Je suis un peu formaté parfois…

Merci Phil

Pesticides info numéro 1

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais cette semaine, c’est la semaine sans pesticides.
Il se trouve que j’ai eu l’occasion d’apprendre pas mal de choses sur le sujet depuis quelques jours, suite à une conférence du Professeur Seralini, à une interview réalisé pour mativi et au visionnage du film pesticides non merci. J’avais par ailleurs lu, il y a quelques mois Pesticides, le pège se referme.

Du coup, dans les jours qui viennent, je vais vous transmettre quelques info, brut de fonderie.

Info numéro 1: Les seuil de tolérance des pesticides dans les rivières n’ont pas été défini selon des critères toxicologiques, mais uniquement en fonction des capacités des outils de mesure de l’époque (dans les années 80). Source : Interview du Pr Séralini – La Rochelle le 19 mars.

Stéphane Lhomme en garde à vue

Le porte parole du réseau sortir du nucléaire a été placé en garde à vue hier pour détention d’information confidentielle défense desquelles ressortaient que le réacteur EPR de Flamanville ne résisterait pas à l’attaque suicide d’un avion de ligne..

++ Libération