Casses, démolition d’automobiles

Bonjour à tous

C’est ma première intervention. Merci pour votre indulgence. J’ai un certain nombre de sujets à soumettre au débat public et je cherche comment faire… Voici un premier sujet :

Depuis quelques années, on nous explique que les voitures vont devenir recyclables, etc… En attendant cela, nous en sommes toujours aux entreprises de démolition que j’appelle des "casses" et qui polluent la campagne un peu partout en France.

Ces entreprises "agréées" n’ont pas pour souci de faire disparaître les vieilles carcasses en les démontant pour recycler les composants. Elles ont pour objectif de revendre des pièces détachées. Il s’ensuit qu’au lieu d’avoir des usines de démontage-recyclage, les démolisseurs gèrent des entrepôts de vieilles carcasses, souvent en pleine campagne. Les carcasses sont entreposées pendant des mois et des années, entassées avec de vieux moteurs qui suintent la graisse, le fuel et l’huile, lesquels s’engouffrent dans le sol.

Officiellement, elles ont un cahier des charges à respecter, imposé par la préfecture. Mais il se trouve que personne n’a les moyens d’en contrôler l’application ni de le faire respecter. J’ai l’exemple d’une préfecture qui ne peut pas faire respecter les conditions qu’elle a mises à l’installation d’une entreprise.

Ce problème écologique se double d’un autre problème, celui de la remise en circulation de pièces non vérifiées, peut-être défectueuses et dangereuses, prélevées sur des véhicules usés ou accidentés.

Il est par ailleurs assez curieux de constater que des démolisseurs aient des voitures d’occasion à vendre puisqu’ils sont censés acheter des voitures inaptes à la circulation !!

Bref, comment peut-on lancer une prise de conscience pour la disparition de ces nuisances ?

Merci pour vos idées.

Offres Commerciales sur Quotidien Durable

On me demande souvent si je suis intéressé pour proposer des offres commerciales à mes lecteurs. Question épineuse à laquelle j’ai choisi de répondre oui, cette décision m’appartient, mais voici quelques points clé néanmoins:

1 – Je ne gagne pas d’argent avec Quotidien Durable, je ne souhaite pas en  gagner.
 
2 – Ce blog est un lieu d’échange et il le restera, il n’a pas vocation à être submergé d’offres. L’objectif n’est pas de faire venir des gens sur Quotidien Durable parce qu’il y a des offres commerciales. Je n’ai aucun intérêt particulier à ce que l’audience de ce blog augmente de cette manière.

3 – Pour que j’accepte de publier une offre, il faut
       a – que le produit me plaise, et qu’il aille dans le sens des débats de Quotidien Durable
       b – que le promoteur soit mon copain (au sens "j’ai de l’estime pour ce qu’il fait").
       c – que j’ai envie de mettre l’offre en ligne
       —> c’est donc 100% personnel, pas démocratique. Si les lecteurs refuse les offres alors je les supprimerais.

3 – Je me dis qu’il y a 50 000 visiteurs qui viennent ici chaque mois pour réfléchir aux solutions durables au quotidien et que de l’autre coté, il y a plein d’entreprises qui proposent des solutions, autant les faire se rencontrer.

4 – "L’audience" de ce blog est modeste mais non négligeable. A qui peut-elle profiter  ?
             – à moi, car j’ai plaisir à écrire et à vous lire régulièrement ici, Quotidien Durable est presque un outil de développement personnel
             – à vous pour les mêmes raisons
             – à ceux qui se bougent pour une consommation différente

Conclusion : j’ai crée une catégorie "offre commerciale" qui sera visible dans la colonne de gauche.

Alain Juppé n’instituera pas de moratoire sur l’OGM le plus cultivé en France

La France a décidé de ne pas instituer de moratoire sur le maïs OGM Mon 810, ont indiqué, jeudi 14 juin ,les ministres de l’écologie, Alain Juppé, et de l’agriculture, Christine Lagarde. Cette décision fait suite à l’avis de la Commission du génie biomoléculaire (CGB), qui a estimé, jeudi matin, "qu’il n’y a pas à ce jour d’éléments de nature à remettre en cause l’évaluation environnementale de ce maïs".
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-923669,0.html?xtor=RSS-3244

 bon ben…..

ogM 

Developpement durable – Le journal

Changement pour le blog du moment (colonne de gauche).

Je vous propose de découvrir "Développement durable – Le journal".
J’aime bien la ligne éditorial de ce blog/journal/magazine, c’est un peu moins technique que actu-environnement.com. Les articles ne sont pas trop longs, avec des beauc visuels, il est agréable à lire.
Chaque jour, une petite dizaine d’article vienne enrichir le contenu. Aujourd’hui, un article sur le GPL, un autre sur la tente solaire.

à découvrir !

Agriculture Bio – un conseil des ministres historique


De la décision du Conseil européen des Ministres de l’Agriculture qui se tient aujourd’hui et demain va dépendre l’avenir de l’agriculture biologique en Europe. En effet, le Conseil aura a statuer sur l’autorisation ou non de tolérer des OGM dans les produits issus de l’agriculture biologique à hauteur de 0,9 %. A cet égard, la position de notre nouvelle Ministre de l’Agriculture, Christine LAGARDE sera déterminante et sa responsabilité historique.

http://corinnelepage.hautetfort.com/archive/2007/06/11/agriculture-bio-un-conseil-europeen-historique.html

alimentation, oGM

Desherbage écologique à l’eau chaude

Je sais pas vous, mais moi je déprime à chaque fois que je vois la pub Roundup à la télé. Heureusement que je ne regarde la télé qu’une fois tous les 15 jours, ça me donne moins d’occasion de la voir !

Dans la série j’essaie d’avoir un jardin écolo, j’ai testé pour vous, le desherbage à l’eau bouillante.
Voici donc une série de photo. Bien entendu sur une mauvaise herbe comme celle-ci autant prendre sa beche ou ses mains et l’enlever, le desherbage à l’eau bouillante semble plus adapté au bordure, au rebord de porte etc…

La plante à l’origine


30 secondes après. On voir pas trop, mais en gros les feuilles sont cuites et la plupart est tombé au sol.


Le lendemain matin, toute les feuilles sont au sol. Le bout de certaines feuilles commence à être complètement seche.


le lendemain soir: la elle commence à faire vraiment la tronche….