Help ! Je cherche une voiture …écologique

Je dois changer de voiture.
Moi je suis près de mon travail, mais une fois par semaine je prend la voiture pour faire 500km.
Ma femme est à 30km de son travail.
Notre famille habite à 600km
—-> On fait 40 000 km par an à nous deux.

J’ai besoin donc d’une routière. Mais je cherche la voiture la plus écologique possible, sans non plus me ruiner pour un gCo2/km en moins.

J’ai lu le classement de la voiture citoyennne de 60millions de consommateurs.
Le guide de l’ecolomobiliste

Voici l’état de mes croyances

  • L’atout de la Prius n’est pas sa faible Conso. Surtout quand il s’agit de faire de la route. En revanche elle est excellente en terme de pollution.
  • La Prius se compare à la 407 en terme de gamme.
  • Le taux de Co2/km n’est qu’un indicateur minime de la pollution émise.
  • Le Diesel est hyper polluant, pas trop en CO2 par rapport aux autres, mais il emet des microparticules, hyper ultra mega cancérigènes !
  • Un filtre à particule filtre 99% des particules.
  • Un Filtre à particule coute 1500€ et se change tout les 90 000 km

Pour l’instant je regarde 4 voitures:

  1. Toyota Prius = A priori la top du top, mais j’aimerais en etre sur. D’autant que je cherche une voiture plus petite. 7-10k€ de plus que les autres.
  2. Citroën C4. Qui est la voiture la plus sûre du marché selon 60millions de conso. Je prendrais l’option 138CH car la 92 n’a pas de filtres à particules.
  3. Peugeot 307. Hyper mal classé par 60 millions de conso. Use très vite ses pneu. Surement diesel + FAP.
  4. Toyota Corolla D-4D, si j’arrive à comprendre ce que D-4D veut dire.

J’ai besoin de votre aide, pour confirmer que Diesel + Fitre à Particule = mieux que l’essence.
Je cherche aussi un utilisateur de Prius et de voiture au GPL.

Mots clés: transport propre

Mouchoir écolo ?

Reçu par mail.

Bonjour, je consomme des mouchoirs en papier et j’aimerai savoir si ont pouvait les recycler (en les mettant dans la poubelle de tri sélectif du papier) et/ou si ont pouvait trouver des mouchoirs en papier a base de papier recyclé, et si oui, ou pourrais-je en acheter (grandes surfaces, VPC internet …) En vous remerciant par avance,

Avec des gars comme ça en face… c’est sur y a du boulot.

" Tous les êtres vivants sont protégés contre les effets des produits chimiques qui nous entourent et nous sommes bien protégés contre les faibles doses Ce n’est pas à nous de prendre des décisions par rapport à ceux qui vont naître ; les générations se démerderont comme tout le monde"

André Rico
(président de la Commission d’étude de la toxicité des produits antiparasitaires à usage agricole, lors d’un colloque de l’uipp, le 28 juin 2001.)

Merci Raffa pour cette trouvaille.

Mot clé: citations , on recule 

Evitons d’appauvrir REACH

Le résumé d’Olivier

  • REACH = Réglementation Evaluation Autorisation des substances Chimiques.
  • C’est une loi européenne en cours de négo qui devrait nous permettre de savoir si oui ou non, il y a du Roundup dans le Nutella que je mange chaque matin.
  • Les industriels sont en train de se déguiser en père-noel pour passer incognito et nous enfumer pendant les fêtes en vidant la réglementation de toutes ses contraintes.
  • Si vous avez envie d’éviter ça, le guide ci-dessous, vous expliquera comment vous déguiser en rennes et raccompagner les papa noel chez eux.

Le résumé Officiel

 

 

LUE est aujourdhui en plein processus délaboration dune nouvelle législation réglementant la production et lutilisation des substances chimiques : une réforme qui est nécessaire pour nous protéger correctement des dangers des substances chimiques, et en particulier de laccumulation de toxiques dans lenvironnement et dans nos organismes. En Octobre 2003, la Commission a publié le texte dune nouvelle réglementation mettant en place un nouveau système baptisé REACH (Enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques) et les deux autres institutions européennes, le Parlement européen (vos élus) et le Conseil européen (émanation des gouvernements) vont se prononcer en 1ere lecture cet automne 2005 et amender le texte.

Cette réforme est cruciale pour les citoyens européens : cest loccasion dobtenir labandon des pires substances chimiques, de donner aux citoyens le droit de savoir quelles sont les substances chimiques présentes dans les produits quils consomment, et de créer un nouveau système encourageant les industriels à inventer de nouveaux produits plus sûrs et plus soutenables dun point de écologique.

Toutefois, il existe une forte opposition à la réforme de la part de lindustrie chimique européenne et états-unienne, ainsi que de certains utilisateurs de produits chimiques en aval. Cette opposition nest pas frontale, elle consiste à déposer des milliers damendements pour vider REACH de son contenu. Le pouvoir des lobbies industriels à Bruxelles est démesuré et le texte actuel de REACH reflète déjà les nombreux renoncements de la Commission et de nos gouvernements face à leurs exigences. Cest pourquoi vous devez vous mobiliser pour que REACH soit amendé positivement et change vraiment les choses. Nous naurons pas de deuxième chance avant longtemps.

Ce guide a pour vocation de vous aider à comprendre les enjeux de REACH (section 1) et de vous guider pour faire entendre votre voix auprès du Conseil et du Parlement européens (section 2). Ne soyez pas effrayé par sa longueur, vous nêtes pas obligé de tout lire, des listes de députés et des textes à copier/coller occupent lessentiel des pages, sautez directement au paragraphe qui vous interpelle avec le sommaire, piochez dans le texte, inspirez vous pour vos propres activités.

 

Le document
GUIDE_DU_CITOYEN_ACTIF_POUR_UNE_REFORME_CHIMIQUE_REUSSIE_vf.doc

Le marché de lemploi de lenvironnement ne suit pas la demande

Je bloque un peu sur le titre de cet article

Le marché de lemploi de lenvironnement ne suit pas la demande

Qu’on retrouve aussi dans le journal du net

Je souhaite vraiment que chacun puisse avoir l’opportunité d’excercer un métier qui lui plait, mais je crois qu’il faut plutôt qu’on tente d’être employable, que de demander aux entreprise de nous employer.
Néanmoins, je trouve aussi dommage que ces dernière ne porte pas plus d’intérêt à notre avenir à tous.

En vrac

La section en vrac, c’est en gros, une série de liens que j’ai a coeur de publier que je n’ai pas le temps d’approfondir.

  • En ce moment sur France Inter, l’emissoin le téléphone sonne propose une série du débat sur l’avenir et le pétrole.
  • Nicolas Sarkozy s’intéresse à l’écologie
  • La semaine prochaine, 60 millions de consommateur sorts un classement des voitures citoyennes. De 1 à 777… 3 critères sur 4 concernent la sécurité, le 4ème l’environnement…. ça va faire mal… !

C’est mon anniversaire !

Et oui, aujourd’hui j’ai un an de plus !
En fait je vous écris ça pour vous partager l’occasion pour moi que représente l’anniversaire de quelqu’un.
Bon anniversaire, ça veut dire quoi ?
Passe une bonne journée d’anniversaire ?

Non dans le fond, quand on vous appelle, pour vous le souhaiter, c’est pour vous dire qu’on tient à vous, que vous comptez pour nous. Un an de plus ou de moins, on s’en moque (enfin à mon age, on s’en moque), mais en revanche on ne se moque pas des bons moments passés avec l’autre et de ce qu’il/elle a pu nous apporter.

Mais alors pourquoi ne pas le dire en plus clair ?

Pour moi l’anniversaire c’est une occasion unique de célébrer la naissance d’une personne. De lui dire vraiment pourquoi on tient à elle et ce qu’elle nous apporte. Pourquoi pas en profiter pour lui rappeler un bon souvenir que nous avons d’elle ?

Je trouve que le jour de l’anniversaire de son pote, on devrait aller le voir et lui dire

"Mon gars, je suis vraiment content que tu sois né ! Célébrons ta naissance ! "

 

Développement durable et décroissance

Je connaissais depuis longtemps, de nom, le mouvement "Decroissance", mais je n’avais pas encore pris le temps d’aller regarder en détail. Grace à un petit email reçu ce matin, je me suis plongé dans les sites internet suivant :
http://www.casseursdepub.net/journal/
http://www.decroissance.info
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9croissance_durable
http://fr.ekopedia.org/D%C3%A9croissance_soutenable

Je ne sais pas si je vais devenir décroissant (?) demain, mais je crois en effet qu’il faut qu’on commence sérieusement à renoncer à nos acquis environnemenaux. 

Qu’est ce que la décroissance ?
Cest le contraire de la croissance économique. Mais sans hypothéquer les acquis en terme de confort et de productivité.Cest aussi lidée de ne produire que ce qui est vraiment utile et de trouver des modes de productions moins polluants et qui nécessitent moins de travail.Cest surtout, maintenant que nous approchons sensiblement des limites de notre écosystème, lidée dapprendre à le gérer au lieu de le détruire.

En quelque mot on peut dire que le développement durable cherche à concilier croissance économique et respect de lenvironnement alors que la décroissance considère que la croissance économique est un des principaux facteurs de pollution.

 

Cette théorie a été exprimée la première fois par Nicholas Georgescu-Roegen.
Elle naît d’une controverse sur la croissance du PIB. Les défenseurs du concept de décroissance pensent que la croissance telle que mesurée par cet indice n’est que quantitative (par opposition à qualitative), accentue les déséquilibres nord/sud, l’inégalité sociale, la précarité et la pollution.
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9croissance_durable

Un tableau comparatif entre développement durable et décroissance.

 

Critique du concept – Wikipedia
Les détracteurs de la décroissance soutenable affirment que le progrès technique permettra de résoudre les problèmes de pollution, et que la matière première de l’économie moderne « post-industrielle » est davantage la connaissance que les ressources physiques.

citations
« Nul n’a besoin d’être économiste pour comprendre qu’un individu, ou une collectivité, tirant la majeure partie de ses ressources de son capital, et non de ses revenus, est destiné à la faillite. Tel est pourtant bien le cas des sociétés occidentales, puisqu’elles puisent dans les ressources naturelles de la planète, un patrimoine commun, sans tenir compte du temps nécessaire à leur renouvellement. Non content de piller ce capital, notre modèle économique, fondé sur la croissance, induit en plus une augmentation constante de ces prélèvements. » (Bruno Clémentin et Vincent Cheynet)